BIOGRAPHY

anglais.jpg

In 2004, Augustin Viard joined the ondes Martenot class at the Conservatoire de Boulogne-Billancourt, headed by Pascale Rousse-Lacordaire. Five years later, he was admitted at the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, studying in the ondes Martenot class of Valérie Hartmann-Claverie, from which he graduated in 2013 with a Master Degree.

His eagerness to explore new creative horizons allowed him to be involved in numerous contemporary creations, to engage in several chamber music groups (Hendricks' Quartet, Ensemble Vecteurs ondes, Ensemble Volta, Ensemble Traces d’Aujourd’hui) and to execute improvised music.

In 2012, he performed Ecuatorial by Edgard Varèse with the Ensemble Intercontemporain under Susanna Maälki. He has also given several performances of Jeanne d’arc au bûcher by Arthur Honegger, most notably in 2015 with Het Promenade Orkest conducted by Jos Vermunt, in 2017 with the Osnabrücker Symphonieorchester conducted by Andreas Hotz, and in 2018 in Mexico with La Orquesta Fiarmónica de la UNAM conducted by Sylvain Gasançon.

Augustin also released his first album with Ensemble Volta, a comprehensive collection of composer Tristan Murail’s works for ondes Martenot, through the label ReR Megacorp. This tribute was awarded Grand Prix du Président de la République de l'Académie Charles Cros 2014, an honor personally attributed by the French president.

Augustin Viard, ondes Martenot player
francais.jpg

Augustin Viard est admis en 2009 au CNSMDP dans la classe d’ondes Martenot de Valérie Hartmann­-Claverie. Il y obtient son DNSPM (Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien) en 2011 puis son Prix et son Master d’ondes Martenot en 2013.

Sa curiosité le pousse à s’ouvrir à tous les horizons artistiques. Il participe ainsi à de nombreuses créations contemporaines, s’investit dans plusieurs ensembles de musique de chambre (Quatuor Hendriks', Ensemble Volta, Ensemble Vecteur ondes) et pratique régulièrement l’improvisation.

Augustin s'est produit à travers le monde dans les œuvres majeures du répertoire pour ondes Martenot sous la direction de chefs tels que Susanna Mälkki, Karina Canellakis, Alexander Liebreich, Alexandre Bloch, Sylvain Gasançon, Andreas Hotz ou Jos Vermunt. Il a ainsi travaillé avec des orchestres de renommée internationale comme l'Ensemble Intercontemporain, le Radio Filharmonisch Orkest, le Polish National Radio Symphony Orchestra, l’Orchestre National de Lille, le Het Promenade Orkest, le Osnabrücker Symphonieorchester ou encore l’Orquesta Filarmónica de la UNAM.

Avec l’ensemble Volta, il a également sorti son premier disque regroupant l’intégralité des œuvres de musique de chambre écrites pour ondes Martenot par Tristan Murail. Cet album a reçu le Grand Prix du Président de la République de l’Académie Charles Cros 2014.

Aujourd’hui, le travail d’Augustin en tant qu’interprète et compositeur d’ondes Martenot trouve sa place au sein de nombreux projets portés par les médias. Ses œuvres sont régulièrement diffusées à la radio (France Culture), à la télévision (Arte) et au cinéma où il a entre autres contribué à la bande originale primée du film international Loveless d'Andreï Zviaguintsev. Ce long-métrage a reçu le Prix du Jury du Festival de Cannes 2017, et fait l’objet de nominations aux Golden Globes et aux Oscars 2018.

 

Augustin est aussi régulièrement sollicité pour des enregistrements par des artistes internationaux. Parmi ses récentes contributions, il a collaboré avec Nick Cave sur son album Ghosteen (2019) ou encore Marianne Faithfull sur She walks in beauty (2021).